LE PARFUM - HISTOIRE D'UN MEURTRIER • Patrick Süskind

septembre 25, 2014

Auteur : Patrick Süskind
Titre VO : Das Parfum - Die Geschichte
eines Mörders
Pages : 355
Editions : Fayard / Livre de Poche
Adapté en film en 2006.
 Le bâtard qui voit le jour dans le quartier le plus nauséabond de Paris s'appellera Jean-Baptiste Grenouille, étrange nom guttural dont Gaillard (sa nourrice) et Grimal (le tanneur qui l'emploie à des tâches répugnantes) se font les échos, comme si la marginalité appelait forcément la marginalité. C'est donc dans la fange parisienne du XVIIIe que Grenouille, né sans parents ni amour, sans racines ni odeur, mène une vie de nomadisme olfactif, volant les odeurs, les imaginant, les recréant pour les infuser au monde entier. Sans distinction hiérarchique, il se pénètre de la moindre senteur, tout d'abord frénétiquement, puis avec méthode, pour finalement se livrer à un projet démiurgique et vampirique. Dans ce voyage jusqu'aux confins de l'imagination à la fois poétique et morbide, Süskind nous entraîne sans repos à la suite de son héros monstrueux, véritable buvard des essences dont l'ultime expérience revêt presque un caractère généreux et mystique.  





❝ Notre langage ne vaut rien pour décrire le monde des odeurs. 


"Le Parfum" est un livre que j'ai découvert il y a quelques années, et depuis, je ne me lasse pas de le relire ou de le feuilleter de temps à autre. Déjà, j'adore la couverture (j'ai pris exprès l'édition de chez Fayard pour avoir la belle couverture), et même, l'histoire ! J'adore l'histoire !

Pour commencer, on suit le personnage tout au long de sa vie, en partant de sa naissance. On voit dans quelles conditions il a grandit et a été élevé. Mais Jean-Baptiste Grenouille n'est pas comme tout le monde, et il en a conscience. Il a un odorat surdéveloppé. Il est "le meilleur nez de Paris". Et les personnes qui vivent avec lui se rendent vite compte que quelque chose ne va pas avec lui.

L'histoire ce situe principalement en provence, à Grace (la terre-mère du parfum), mais aussi à Paris. Süskind nous fait plonger sans problème dans une France du XVIIIeme siècle. On se visualise bien les choses, mais surtout, l'auteur nous décrit aussi les odeurs. Il nous plonge dans un monde assez olfactif, et il arrive à nous tenir immergé dedans.

Grenouille est vraiment un personnage de littérature que j'aime beaucoup. J'admire la façon dont l'auteur l'a travaillé, parce qu'il faut voir au delà des actes du personnage. Au delà des actes du meurtrier. Parce que, même si le début semble être un long 'blabla', il a son importance pour comprendre les motivations de Grenouille. C'est quelqu'un de très solitaire et en quelque sorte rejeté par les autres. Par chance, il va faire de 'bonnes' rencontres qui lui permettrons de progresser. Il va trouver un but à atteindre. C'est là que l'histoire commence vraiment. 

Les motivations de Jean-Baptiste n'ont rien à voir avec l'argent, et Baldini, l'homme qui lui a enseigné l'art du parfum, l'a bien compris et ne se gène pas pour s'enrichir sur le dos de Grenouille. L'enseignement de Baldini va d'ailleurs être d'une grande utilité à Grenouille. Il se servira de ses nouvelles connaissances pour essayer de capturer le parfum des choses. 

Pour ce qui est de ses victimes, Laure sera la "pièce maitresse". Elle sera l'obsession de Jean-Baptiste, ou du moins, son parfum. Mais il va voir un obstacle se dresser entre lui et Laure : Richis, il père de cette dernière. Grenouille aura fini par comprendre son véritable problème, et elle pourra le résoudre. Les autres font aussi effet, mais c'est elle qu'il lui faut. Grenouille ne tue pas par plaisir, c'est une nécessité

Au cours de sa vie, Jean-Baptiste Grenouille traverse la France fait des rencontres qui l'aideront dans son but. Il découvre plusieurs nouvelles odeurs, mais par moment, ça ne lui suffi pas. Ça ne lui suffi plus. Il découvre la force, le 'pouvoir' que peut avoir un parfum. Il veut créer le parfum parfait : Le Parfum, et il est prêt à tout pour l'obtenir. C'est un meurtrier.

Je dois avouer des les derniers chapitres du livre sont quelque peu... étranges ? Mais ça ne m'a pas empêché d'adorer cette fin.  C'est un livre qui ce lit très vite, et la plume de l'auteur est des plus agréable à lire. Après avoir lu le livre, je n'ai pas pu considéré Grenouille comme un simple meurtrier. C'est plus profond que ça. La seule chose qu'il a toujours voulu, c'est être aimé, et il était près a tout pour ça. Jusqu'à créer l'élixir parfait.


Pour la petite anecdote concernant ce livre : pendant ma lecture, pour le personnage de Richis, le père de Laure, je ne pouvais pas m'empêcher d'imaginé l'acteur Alan Rickman (celui qui joue Rogue dans Harry Potter), à cause de son rôle dans le film Sneeney Todd de Tim Burton. Et devinez qui joue le rôle du père de Laure dans le film "Le Parfum" ? Si si, c'est lui ! En plus, je n'avais même pas entendu parler du film avant d'avoir lu le livre ! Bref, c'était la petite anecdote. :)


COUP DE COEUR
❝ Qui maîtrisait les odeurs maîtrisait le coeur des hommes. 

Vous aimerez peut-être...

3 commentaires

  1. Je l'ai lu pour les cours à l'époque et j'avais vraiment bien aimé, je l'ai trouvé fort original, l'auteur arrive à nous emporter au milieu de tous ces parfums!

    RépondreSupprimer
  2. Je veux le lire celui-ci ! Une amie l'a lu et elle a eu un avis positif tout comme toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fonce le lire ! Il est GÉNIAL ! :D
      En plus il se lit vraiment rapidement. :)

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ! ♥

Popular Posts

CHALLENGES

2016 Reading Challenge

2016 Reading Challenge
Victoria has read 5 books toward her goal of 60 books.
hide